Identité Sexuelle, Sexualité

L’INTIMITÉ, CET INGRÉDIENT CLÉ QU’IL MANQUE À VOS RELATIONS SEXUELLES

Y a-t-il quelque chose que nous devons encore connaître sur le sexe ? Apparemment, oui : et l’ingrédient manquant qui va changer les règles du jeu, non seulement pour les individus, mais pour des nations entières : c’est l’intimité.

Le sexe a été au centre de la culture occidentale depuis des décennies, mais ce qui a été absent, selon Adam Wilder, créateur du premier Festival d’unité du monde, est l’élément magique qui donne à tout cela un sens.

« Le Saint Graal, c’est l’intimité. L’intimité est le véritable tabou dans notre société – et c’est ce que nous craignons le plus, car il s’agit de faire tomber le masque derrière lequel nous nous cachons tous. Mais c’est pourtant la clé pour être plus libres, plus heureux et plus vivants et cela pourrait changer non seulement notre vie personnelle, mais aussi les décisions politiques que nous prenons en société « .

Wilder espère que son festival (qui se tiendra dans le centre de Londres, du 20 avril au 1er mai) annoncera les débuts de «la prochaine révolution à mener – une révolution qui transformera tout ce que nous pensons connaître sur le sexe ».

Le sexe et l’intimité, selon Wilder, sont étroitement liés. Mais dans les décennies écoulées depuis la révolution sexuelle des années 1960, l’accent a été mis de plus en plus sur le sexe et de moins en moins sur l’intimité.

« Bien sûr, vous pouvez avoir des relations sexuelles sans intimité, tout comme vous pouvez avoir de l’intimité sans sexe. Mais lorsque vous rassemblez les deux, vous avez une expérience qui se situe dans un parcours différent quand il s’agit d’accomplissement. Le problème est que les gens ont peur de l’intimité, ils ont peur d’articuler les désirs qui pourraient conduire à une intimité réelle – mais si nous n’examinons pas ces désirs, nous n’éprouverons jamais le réel potentiel d’une relation ».

Le mot « intimité » est tellement effrayant, dit Wilder, qu’il évite même de l’utiliser pendant l’organisation de son festival. « Quand j’aborde le sujet, je parle principalement de connexion humaine, de l’enrichissement des relations et d’unité, car il s’agit de mots avec lesquels les gens semblent plus à l’aise ».

Le festival se concentre sur l’apprentissage de compétences, qui, selon les organisateurs sont essentiels pour nous permettre de pratiquer l’intimité. « Mais ce n’est pas un sujet de hippy : ce qui m’intéresse, c’est d’attirer à cet évènement les gens ordinaires qui n’aiment pas les mots « conscience » et « tantra », dit Wilder. « Je veux rendre l’intimité plus visible dans notre culture, et cela signifie attirer tout le monde. L’intimité est quelque chose qui peut apporter à tous, que ce soit dans une relation ou non ».

Le film Lost in Translation, avec Scarlett Johansson et Bill Murray, nous apprend beaucoup sur l’intimité, dit Wilder. L’intrigue se concentre sur une proximité croissante entre une star de cinéma vieillissante et un jeune diplômé du collège dont la connexion l’emporte sur le lien qu’elle ressent pour son mari, un photographe qui est absent pour une mission.

Le festival propose un « atelier de câlins » qui, selon le programme, promet d’«explorer le contact en dehors du domaine sexuel», une session sur « l’attention pour de meilleures relations sexuelles » et une session sur les compétences linguistiques et de communication qui contribuent à intégrer l’intimité dans les relations . L’un des ateliers les plus excitants, Wilder espère, s’appelle « la désillusion de l’âme sœur ».

« Il y a cette notion dans les films de Disney qui nous influence tous, à propos de la connexion avec LA personne qui vous convient et qui va changer votre vie. Mais en vérité, cette vision de la personne unique nous fait beaucoup plus de mal que de bien dans nos relations du 21ème siècle. Dès que les choses commencent à s’envenimer dans votre couple, vous pensez, oh, ce n’est pas mon âme-sœur ! « 

« … et ils vécurent heureux pour toujours ». Une belle idée, mais vous devez en fait y travailler ! Selon Wilder, c’est l’intimité, et non le sexe, qui est fondamentale.

« Est-ce que le sexe est mieux avec l’intimité ? La réponse est oui. Je suis vraiment étonné de savoir combien de personnes disent qu’ils n’ont jamais couché avec quelqu’un qui les regardait dans les yeux, en particulier au moment de l’orgasme. Bien sûr, il y a quelque chose à voir avec le fait que les gens se mettent dans leur bulle et ont des fantasmes pendant la relation sexuelle, mais si les gens ont une vie sexuelle sans contact visuel, c’est une indication du fait qu’il soit devenu tellement commun de n’être proche que physiquement pendant l’acte tout en restant déconnecté.

Si vous êtes dans la situation, vous avez pu avoir beaucoup d’amants, mais vous n’avez encore jamais expérimenté cette chose aussi fondamentale et incroyable que la relation sexuelle-intime.

Wilder dit que le sentiment d’isolement et le manque de vraies connexions humaines ont alimenté les changements politiques sismiques qui ont produit le Brexit et ont élu Donald Trump comme président américain. C’est aussi le point de vue de la philosophe Shahidha Bari de l’Institut d’art et d’idées, instigatrice de l’événement Love in the Time of Tinder.

Au milieu de discussions, de débats et d’ateliers sur la signification de l’amour, (qu’il soit chimiquement conçu et comment il peut être utilisé pour changer la société), le week-end se concentre également sur l’idée que ces choses importent dans un paysage mondial, et pas seulement sur le plan personnel.

« Si nous pouvons avoir l’amour dans nos vies de manière individuelle, nous pourrons commencer à améliorer les choses sur le plan politique », a déclaré Bari. « Nous pensons à l’amour aujourd’hui comme une application présente sur nos téléphones, mais en fait c’est un modèle de relations éthiques ».

S’il y a quelque chose de miraculeux à propos de l’amour, c’est qu’il nous permet de prendre soin de quelqu’un à qui nous ne sommes pas génétiquement liés. L’amour n’est pas seulement un petit plus de sentiments dans nos vies, il s’agit de reconnaître ce miracle pour ce qu’il est et d’en apprendre davantage pour le reste de notre vie. Alors, prêts pour un petit weekend de formation à Londres ?

Previous ArticleNext Article

1 Comment

  1. Ouais enfin le tout c’est aussi de trouver la bonne personne pour pouvoir appliquer ces conseils ! #brigetjones
    Ça devient de plus en plus compliqué avec le taf de rencontrer de nouvelles personnes et surtout des mecs sérieux ^^!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *