World

GYMDER, L’APPLICATION POUR TROUVER DES TARGETS DANS TA SALLE DE SPORT

Ça fait déjà 2 ans que le healthy lifestyle est à la mode. Des comptes Instagram blindés de nanas qui font du Yoga en bikini en passant par les selfies aux Club Med Gym #workout. Les millenials sont tournés vers un niveau de vie plus sain et dans ce cas-là pas de problème ! C’est bon d’être beau, ça fait du bien, ça développe l’estime de soi. Là ou le bât blesse, c’est lorsque la culture du corps devient omniprésente et je crois qu’à l’heure où je vous parle, nous sommes en train de toucher le fond !

Une société allemande, basée à Munich vient de lancer le next level de l’appli de rencontre : GYMDER. Le nom résonne comme du déjà vu mais vous ne savez pas trop d’où ça vient? Il suffit de vous rendre sur l’interface pour vous redonner la mémoire en un coup de pouce. L’application utilise pratiquement la même interface que Grindr une application de rencontres pour les hommes qui aiment les hommes ;).

Grindr est connu dans le milieu gay pour être le juste milieu entre Tinder et Hornet : Tinder étant l’application assez soft pour rencontrer des « targets » avec un bon potentiel pour se mettre en couple et Hornet pour clairement rechercher des relations sexuelles de dernière minute.

 

 

Alors quand une application comme Gymder arrive sur le marché avec des codes graphiques similaires, une consonance en terme de naming de marque et des fonctionnalités similaires, on se dit que l’application n’a pas été créée QUE pour nous permettre de trouver des potes avec lesquels s’entraîner. Et puis pour la personne qui sort l’application, quel intérêt stratégique? FREELETICS est déjà bien en monopole sur le marché du sport gratuit et communautaire, il faut donc trouver une valeur ajoutée pour lancer ce nouveau produit.

On voit très bien les enjeux cachés de la société qui à travers sont clip ne montre que des bombes atomiques pour un homme un peu dodu qui se prend en selfie. La plupart des scènes montrent des femmes s’entraînant avec des hommes contre deux scènes de groupe pour noyer le poisson dans l’eau.

Et voilà la promesse de vente : Vous avez lutté pendant plus d’un an à vous entraîner jours et nuits pour avoir un corps parfait et pour devenir la meilleure version de vous même? Vous méritez le meilleur: quelqu’un comme vous.

Seul hic, pour créer du lien en  salle de sport c’est pas le top. Les filles ne sont pas trop dans le mood de papillonner des paupières alors qu’elles entament leur 3ème série de Burpies et ressemblent à des pommes d’amour dégoulinantes.

Outre le côté totalement narcissique de l’application, il y aussi une faille sur laquelle nous souhaitions attirer votre attention. Cette application demande un accès total à vos photos de smartphone on se demande alors ce qu’ils font de la Data collectée …

Alors bien sûr nos détracteurs nous dirons : « mais c’est super, ça va permettre à plein de personnes seules de se rencontrer. On voit plein de personnes timides à la salle de sport qui pourraient se connecter et vivre de belles histoires ». Ou encore « C’est super ça va motiver les gens à pouvoir créer des groupes au lieu de s’entraîner tout seul ».

C’est sûr, créer du lien c’est super, s’entraîner à plusieurs et développer des affinités c’est aussi super cool. Dans ce cas on te conseille de télécharger Freeletics car l’application est plus sûre et les entraînements beaucoup plus sains (c’est vraiment pour le sport et créer des communautés de sportifs).

Car, de la même manière que Tinder est un outil qui permette de créer des couples qui marchent, on ne peut pas dire que cette application ait donné aux nouvelles générations les meilleurs codes pour comprendre et apprendre à vivre l’amour durable. On ne peut pas dire que de telles applications donnent de l’espoir aux jeunes sur des valeurs telles que la fidélité ou l’amour qui dépasse le désir physique.

Aujourd’hui, la plupart des personnes sur ces applications sont complètement résignées. Soit parce qu’elles ont trop consommé, soit parce qu’elles seront désespérées de swiper à tout va sans tomber sur la personne qui leur convient réellement. On tombe dans le Fast Food de la relation « amoureuse » : « tu veux me consommer sur place ou à emporter? »

En définitive de Tinder à Gymder il n’y a qu’un pas, seulement on se doute que l’un sera plus excluant que l’autre de part le concept marketing qui lui a fait voir le jour. Mais n’oublions pas que les applications ne sont en soi que des outils et que nous choisissons nous-même comment nous devons interagir avec eux. Comment nous allons devoir nous protéger face à des personnes qui voudraient aller trop vite. Allez à votre rythme, ne subissez jamais celui des autres et ne vous découragez pas. Sachez démultiplier vos possibilités de trouver l’amour et vous donner les moyens de faire de belles rencontres en vrai et pas virtuellement. Partez en trek organisé ou offrez-vous un stage sportif pour découvrir de nouvelles personnes qui partageront vos passions.

 

 

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *